Hausse de 75 cents: un pas dans la bonne direction

Articles

Hausse de 75 cents: un pas dans la bonne direction

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

23 janvier 2018

COMITÉ ESTRIEN DE LA CAMPAGNE 5-10-15LA TRIBUNE

Les membres du comité estrien de la campagne 5-10-15 considèrent que le gouvernement a fait montre d’un peu plus de souplesse en haussant le salaire minimum de 75 cents, plutôt que les 50 cents prévus. C’est un pas dans la bonne direction, mais il faudra augmenter la cadence si nous voulons atteindre le seuil minimum du 15$ et joindre les rangs de l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique. Pourquoi notre gouvernement tarde-t-il à emboîter le pas?

Bien sûr, toute augmentation de revenu pour les bas salariés représente une amélioration de leurs conditions de vie et leur permet de souffler un peu mieux. Cependant, pour permettre à une personne qui travaille au salaire minimum à temps plein d’avoir un revenu viable et de sortir de la pauvreté, il faudrait un salaire à 15$.

L’augmentation du salaire minimum doit aussi être analysée du côté des retombées économiques. Chaque dollar supplémentaire dans les poches des travailleuses et des travailleurs, c’est de l’argent qui retourne directement dans l’économie locale, pas dans les paradis fiscaux.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021