UNE SÉGRÉGATION ENTRE RICHES ET PAUVRES S’INSTALLE À MONTRÉAL

Articles

UNE SÉGRÉGATION ENTRE RICHES ET PAUVRES S’INSTALLE À MONTRÉAL

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

08 février 2018

DANIEL TENCERHUFFINGTON POST


GUY BANVILLE VIA GETTY IMAGES

Les plus grandes villes du Canada sont en voie de devenir des îles d’isolation culturelle, alors que les inégalités économiques s’agrandissent et que leurs quartiers deviennent de plus en plus polarisés, préviennent des chercheurs.

Le résultat, soutiennent-ils, pourrait être une société fracturée, méfiante où un terrain d’entente entre différents groupes serait difficile à trouver.

Selon des données compilées par des chercheurs menés par le professeur de l’Université de Toronto, David Hulchanski, les quatre grandes villes canadiennes – Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary – voient leurs quartiers occupés par des citoyens de la classe moyenne disparaître, remplacés par des quartiers de plus en plus isolés entre des endroits considérés riches et d’autres pauvres.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2018