DES MAISONS D’HÉBERGEMENT POUR FEMMES VIOLENTÉES CRIENT À L’AIDE

Articles

DES MAISONS D’HÉBERGEMENT POUR FEMMES VIOLENTÉES CRIENT À L’AIDE

Actualité ,Violence |

07 mars 2018

LISA-MARIE GERVAISLE DEVOIR


Photo: iStock

Elles sont sous-financées, craignent l’épuisement de leur personnel et sont carrément en train de déborder. Les maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale situées en région demandent au gouvernement Couillard de leur donner les ressources nécessaires à leur réalité: celle de devoir couvrir un vaste territoire moins peuplé et éloigné, là où elles doivent pallier l’absence de services.

Le taux d’occupation était de 149% en janvier dernier à la maison L’Aid’Elle de Gaspé. Ce centre qui vient en aide aux femmes victimes de violence est en voie de boucler son année financière la plus occupée, avec un taux moyen de 115%. «Depuis que je suis arrivée en 2012, ça ne cesse d’augmenter», a soutenu la directrice, Marie-Noël Marcoux.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2018