Les revenus des mères québécoises se comparent à ceux des femmes sans enfant

Articles

Les revenus des mères québécoises se comparent à ceux des femmes sans enfant

STÉPHANE BAILLARGEON – LE DEVOIR


Photo: Getty Images

Du point de vue des revenus d’emploi, il existe une «pénalité liée à la maternité», mais elle est généralement moins élevée au Québec (2,5%) que dans le reste du Canada (6,3% en moyenne) quand on compare les revenus des mères et des femmes sans enfant. Selon une enquête européenne de 2005, la différence est de 21% au Royaume-Uni, 13% en Allemagne, mais avantageuse de 4% au Danemark.

Et les pères? Pour eux, tout va bien, partout. Les pères québécois ont même en moyenne des revenus plus élevés que les hommes sans enfant. Ce bonus à la paternité ne fait que confirmer une situation déjà documentée au sein d’autres sociétés.

Ces grands constats se retrouvent dans une étude de chercheuses de l’UQAM dévoilée lundi midi au Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) à Montréal. L’État des lieux sur les écarts de revenus entre les parents et les femmes et les hommes sans enfant au Québec et dans le reste du Canada est cosigné par deux professeures d’économie de l’École des sciences de la gestion Marie Connolly et Catherine Haeck avec la doctorante Mélanie Fontaine.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021