Objectif-Emploi m’aurait empêchée de prendre soin de ma famille

Articles

Objectif-Emploi m’aurait empêchée de prendre soin de ma famille

JULIE MONTREUIL (CARREFOUR DE SAVOUR SUR LA LUTTE AUX PRÉJUGÉS) – LE SOLEIL


123 RF/PIOTR MARCINSKI

L’aide sociale n’est pas un choix. Il y a 20 ans, j’aurais été l’une de ces personnes, à l’aide sociale et incapable de m’engager dans une démarche d’employabilité. Si le programme Objectif emploi avait été en vigueur à l’époque, j’aurais été pénalisée et ma prestation de base aurait été coupée.

Ce n’est pas que j’étais paresseuse, ni que je voulais «profiter» de la pauvreté engendrée par l’aide sociale, ni que j’avais le goût d’être ostracisée. Car on ne doit pas se mentir, l’aide sociale apporte avec elle son lot de honte et de discrimination. Non, c’est simplement que mon conjoint de l’époque et moi avons été malchanceux, tous les deux atteints par la maladie en même temps.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021