Quelle assurance pour la sécurité des femmes et des enfants victimes de violence conjugale?

Articles

Quelle assurance pour la sécurité des femmes et des enfants victimes de violence conjugale?

Actualité ,Violence ,Violence conjugale |

06 juillet 2018

SIMON LAPIERRE HUFFINGTON POST

Ricardo Moraes – Reuters

La confusion entre les termes «conflits» et «violence conjugale», deux problématiques distinctes, est problématique et dangereuse.

Le 3 juillet, la ministre de la Justice du Québec, Stéphanie Vallée, annonçait la reconduction du protocole Parentalité-Conflit-Résolution (PCR) au Palais de justice de Québec, qui vise à offrir du soutien aux familles dont la séparation donne lieu à des «conflits». Elle a aussi annoncé qu’un comité sera créé pour étudier la possibilité d’implanter ce protocole ailleurs au Québec.

Dans le contexte de préparation d’un nouveau plan d’action en matière de violence conjugale, il est inquiétant de constater que le gouvernement du Québec investit ainsi dans le secteur du droit de la famille sans se préoccuper davantage des femmes et des enfants victimes de violence conjugale.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2019