LA PAUVRETÉ N’EST PAS UN CHOIX

Articles

LA PAUVRETÉ N’EST PAS UN CHOIX

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

16 novembre 2018

LE SOLEIL

En tant que personnes impliquées dans un groupe de défense collective des droits des personnes assistées sociales, il est de notre devoir de rétablir les faits et de rectifier certains propos tenus par François Lambert. Lors de son passage à l’émission «Tout le monde en parle» du 4 novembre dernier, il a démontré une méconnaissance de la réalité des personnes à l’aide sociale en présentant une vision teintée de préjugés.

Il a laissé sous-entendre que c’est la faute des personnes elles-mêmes si elles n’arrivent pas à boucler leur budget et à se sortir de la pauvreté. Qui peut encore croire que c’est possible de faire une épicerie pour un adulte et deux enfants (en espérant que ce ne sont pas des ados) à 75 $ par semaine? On rappelle que le barème de base à l’aide sociale est de 648 $ par mois pour combler tous les besoins de base, dont la plus grande part sert au logement.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021