DES MÈRES STAGIAIRES AU BOUT DU ROULEAU

Articles

DES MÈRES STAGIAIRES AU BOUT DU ROULEAU

DOMINIQUE SCALILE JOURNAL DE MONTRÉAL

Une mère qui doit recourir à une banque alimentaire. Une autre qui repousse sa session pour joindre les deux bouts. Des étudiantes dénoncent qu’elles doivent faire des stages sans être payées.

« Je ne demande même pas à avoir le même salaire que mes collègues. Je veux juste ne plus avoir à aller à la banque alimentaire tous les vendredis », dit Virginie (nom fictif), 33 ans.

Cette cégépienne qui finit cette année sa technique en travail social préfère taire son nom pour ne pas nuire à son embauche à la fin de son stage.

Elle fait partie des quelque 55 000 étudiants en grève pour un ou plusieurs jours cette semaine afin de convaincre le gouvernement Legault de faire en sorte que les stages collégiaux et universitaires deviennent rémunérés.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2018