IMPACT DE LA HAUSSE DU SALAIRE MINIMUM EN ONTARIO: RÉPONSE À L’IEDM

Articles

IMPACT DE LA HAUSSE DU SALAIRE MINIMUM EN ONTARIO: RÉPONSE À L’IEDM

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

23 novembre 2018

MARIO JODOIN INSTITUT DE RECHERCHE ET D’INFORMATIONS SOCIOÉCONOMIQUES (IRIS)

L’Institut économique de Montréal (IEDM) a publié cette semaine un document de deux pages concluant que «56 100 travailleurs âgés de 15 à 24 ans ont perdu leur emploi entre l’adoption de la loi et octobre 2018» en raison de la hausse de 21% (de 11,60$ à 14,00$) du salaire minimum en Ontario en janvier 2018.

Taux d’emploi des jeunes en Ontario
L’argumentaire de l’IEDM repose essentiellement sur la ligne bleu pâle du graphique ci-dessous, tiré du document que l’institut a rendu public mardi. L’auteur note que le nombre d’emplois chez les jeunes a diminué de 56 100 entre le sommet de leur taux d’emploi en novembre 2017 et son niveau d’octobre 2018, qui est égal à celui du début de la période en septembre 2015.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021