45 000 prestataires d’aide sociale ne touchent pas le crédit d’impôt solidarité

Articles

45 000 prestataires d’aide sociale ne touchent pas le crédit d’impôt solidarité

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

29 novembre 2018

CHARLES LECAVALIERLE JOURNAL DE QUÉBEC


SIMON CLARK/AGENCE QMI

Des dizaines de milliers de prestataires d’aide sociale n’ont pas accès au crédit d’impôt pour solidarité en raison de technicités bureaucratiques, déplore la protectrice du citoyen dans son rapport annuel, qui dénonce également la surfacturation pour des chambres individuelles dans les hôpitaux.

«Environ 45 000 prestataires de l’aide financière de dernier recours ne bénéficient pas de ce remboursement parce qu’ils ne produisent pas de déclaration de revenus. Conséquemment, ce crédit n’atteint pas pleinement son objectif de venir en aide aux personnes les plus démunies», déplore Marie Rinfret dans un rapport dévoilé mercredi.

Depuis 2011, le crédit d’impôt remboursable pour la taxe de vente du Québec est inclus dans le crédit d’impôt pour solidarité. Une déclaration d’impôt est toutefois nécessaire pour l’obtenir, déplore la protectrice, qui s’inquiète pour les personnes itinérantes ou souffrant de maladies mentales, par exemple. Elle suggère que ce montant soit directement inclus dans les versements d’aide sociale.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021