Salaire minimum à 15$: des groupes se mobilisent en Estrie

Articles

Salaire minimum à 15$: des groupes se mobilisent en Estrie

SIMON ROBERGE LA TRIBUNE


SPECTRE MÉDIA, RENÉ MARQUIS

Plusieurs groupes et organisations de l’Estrie ont apporté jeudi leur signature à la Déclaration commune pour le salaire minimum à 15$ de l’heure. Ils souhaitent ainsi avoir plus de poids politique dans leur demande.

«Souvent on se fait dire qu’on est des pelleteux de nuages, des go-gauchistes, que nous n’avons pas d’assises et que personne ne croit à se qu’on porte, souligne Manon Brunelle, du comité régional de la campagne 5-10-15. Le fait d’aller chercher des appuis vient cautionner et donner de la crédibilité à nos revendications. Le but de cette déclaration, c’est qu’elle nous serve politiquement. On a pas encore établi clairement notre stratégie, mais les gens vont être appelés à d’autres actions dans les mois à venir.»

La Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke, Moisson Estrie, le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et l’Association des consommateurs de l’Estrie font partie des 27 signataires de la déclaration. D’autres pourraient s’ajouter dans les prochaines semaines.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2019