VIOLENCE CONJUGALE: DES RESSOURCES LIMITÉES POUR LES VICTIMES

Articles

VIOLENCE CONJUGALE: DES RESSOURCES LIMITÉES POUR LES VICTIMES

Actualité ,Violence |

06 janvier 2019

TVA NOUVELLES

Karine admet avoir voulu s’acheter une arme à feu durant le temps des fêtes. Alors que son ex-conjoint connaîtra sa sentence dans les prochains jours, elle vit dans la peur.

«Ils me disent d’aller dans les centres d’hébergement, mais je ne peux pas être là 24 heures sur 24 et rester là des années, a-t-elle dit en entrevue à TVA Nouvelles. La seule protection, c’est qu’il soit en dedans.»

Karine dit craindre les représailles de son ex-conjoint.

«La peur, c’est que toute sa vie va s’effondrer et je suis comme la cause, mais je ne suis pas la cause», a-t-elle dit.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2019