GARDERIES: UNE MÈRE VEUT POURSUIVRE QUÉBEC

Articles

GARDERIES: UNE MÈRE VEUT POURSUIVRE QUÉBEC

AMÉLI PINEDA LE DEVOIR

Une mère de famille a déposé une demande d’autorisation d’action collective soutenant que les parents québécois qui ont subi la hausse des frais de garde en 2015 ont été floués par le gouvernement du Québec.

Véronique Allard fait partie des familles dont la facture pour envoyer leurs enfants dans une garderie subventionnée a explosé à partir d’avril 2015. Pourtant, dit Mme Allard, plusieurs auraient dû bénéficier d’« un droit acquis » puisqu’elles étaient liées à leur garderie par un contrat au tarif unique de l’époque. « Le ministère de la Famille n’avait aucun droit de modifier les ententes signées », peut-on lire dans la requête déposée par Mme Allard au palais de justice de Montréal.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021