«C’est important de prendre le pouls des citoyens»

Articles

«C’est important de prendre le pouls des citoyens»

Marc RochetteLe Nouvelliste

TROIS-RIVIÈRES — «La venue d’un enfant au sein de la famille apporte des obligations pour les parents, et ce, quel que soit leur statut conjugal. Ces obligations perdurent tout au long de la vie commune, après une rupture, dans le cadre d’une famille recomposée et même si les parents n’ont jamais fait vie commune. Ces obligations durent souvent plus tard que la majorité de l’enfant. On est parents toute la vie».

Voilà le message lancé lundi par la présidente provinciale de l’AFEAS, Hélène Tremblay, lors de la première séance de consultation publique sur la réforme du droit de la famille qui avait lieu à Trois-Rivières.

«Tout est ouvert, notre position n’est pas arrêtée, c’est important de prendre le pouls des citoyens», a déclaré la ministre de la Justice, Sonia LeBel, qui était accompagnée de son adjoint parlementaire, Mathieu Lévesque, et de Me Alain Roy, qui a remis un rapport au gouvernement en 2015 après avoir présidé le Comité consultatif sur le droit de la famille.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021