Pour une définition plus claire du « meilleur intérêt de l’enfant » au Québec

Articles

Pour une définition plus claire du « meilleur intérêt de l’enfant » au Québec

Actualité ,Violence |

09 mai 2019

Anne Marie LecomteRadio-Canada

Photo: Radio-Canada / Frédéric Lacelle

Le principe voulant qu’il faille agir dans le meilleur intérêt de l’enfant doit être redéfini, afin que tribunaux et autres institutions tiennent compte de la présence de violence familiale ou conjugale lorsqu’ils décident du sort d’un enfant. C’est l’appel que lance le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, à l’occasion des consultations sur la réforme du droit de la famille au Québec.

« Tous les cas ne sont pas aussi dramatiques que ce que nous avons vu à Granby. Mais des fois, [le fait d’]avoir accès à son parent, ce n’est pas ça qui assure le plus de sécurité aux enfants. »

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2019