Le vrai et le faux sur les pensions alimentaires

Articles

Le vrai et le faux sur les pensions alimentaires

ÉDUCALOILe Journal de Montréal

ILLUSTRATION ADOBE STOCK

Quand survient une séparation ou un divorce, la question des pensions alimentaires est sans doute celle qui suscite le plus de débats… et de conflits.

En effet, entre ce qu’on croit savoir et la réalité, il est parfois difficile de s’y retrouver.

1La pension alimentaire pour enfants se termine-t-elle à 18 ans ?

Non !

À 18 ans, la pension alimentaire ne s’arrête pas automatiquement. Les parents doivent continuer de subvenir aux besoins de leurs enfants tant que ceux-ci ne sont pas autonomes financièrement. Un parent ne peut pas décider lui-même d’arrêter de payer. Si la pension a été décidée par le tribunal, il faut obtenir un nouveau jugement pour la modifier. Il faudra alors démontrer qu’un changement de situation justifie d’arrêter de payer ou de diminuer la pension. Par exemple, ce pourrait être le cas si l’enfant arrête d’étudier ou s’il obtient un emploi.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2019