La hausse des tarifs de l’aide juridique que propose Québec est jugée dérisoire

Articles

La hausse des tarifs de l’aide juridique que propose Québec est jugée dérisoire

Actualité ,Aide juridique |

10 juillet 2019

MATHIEU DIONRADIO-CANADA

PHOTO : RADIO-CANADA

Une offre du gouvernement sur les tarifs de l’aide juridique est bien mal reçue par les avocats en pratique privée. Le bâtonnier du Québec, qui a négocié avec le ministère de la Justice, a admis en entrevue à Radio-Canada percevoir « beaucoup de grogne » de la part des membres du Barreau du Québec.

Me Paul-Matthieu Grondin n’écarte pas le recours à un plan B, qui entraînerait une requête en inconstitutionnalité contre Québec.

L’entente entre l’État québécois et les avocats en pratique privée qui acceptent des mandats d’aide juridique est échue depuis la fin de 2017. Depuis, le Barreau a négocié successivement avec deux gouvernements.

Une nouvelle proposition fait cette semaine l’objet de consultations par le bâtonnier, mais les avocats la jugent dérisoire.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2019