Sept mythes et vérités sur l’aide sociale

Articles

Sept mythes et vérités sur l’aide sociale

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

26 juillet 2019

FRANCIS VAILLESLA PRESSE

La question mérite qu’on s’y attarde. Le Québec a versé 2,8 milliards de dollars aux prestataires au cours de la dernière année, pour une prestation mensuelle moyenne de 865 $ par ménage en mai 2019. Voici donc sept mythes et vérités sur l’assistance sociale au Québec.

1er mythe:  ils sont très nombreux

Le nombre de prestataires de l’aide ou de la solidarité sociale n’a jamais été aussi bas au Québec. Nous sommes très loin des sommets des années 80 ou 90. La vigueur économique, les programmes gouvernementaux et l’éducation ont eu un effet marquant. 

En 1996, 813 000 personnes vivaient de l’aide sociale, enfants compris. En 2019, c’est moitié moins, à 377 000, selon les chiffres du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. 

Ces 377 000 prestataires représentent 5,5 % de la population âgée de 0 à 64 ans ; c’était 12,8 % en 1996(1)

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2019