Le juge en chef de la Cour supérieure lance un message aux ministres de la Justice

Articles

Le juge en chef de la Cour supérieure lance un message aux ministres de la Justice

Actualité ,Conjoints de fait |

05 septembre 2019

LOUIS-SAMUEL PERRONLA PRESSE

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Le juge en chef de la Cour supérieure du Québec a profité de sa tribune jeudi à la rentrée judiciaire montréalaise pour lancer un avertissement aux deux ministres de la Justice sur les conséquences sur le système de justice de deux réformes majeures du droit criminel et du droit familial. Il ne faut pas «recréer un second arrêt Jordan», a prévenu Jacques R. Fournier. 

Devant quelque 400 avocats, juges et juges en chef au palais de justice de Montréal, le juge en chef de la Cour supérieure a fait part de ses préoccupations au sujet de la réforme imminente en droit de la famille. La ministre de la Justice du Québec, Sonia Lebel, a d’ailleurs précisé à La Presse que deux projets de loi sur la parentalité et la filiation seront déposés à la fin de l’automne ou au début de l’année prochaine.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021