Aide juridique: les seuils d’admissibilité arrimés au salaire minimum

Articles

Aide juridique: les seuils d’admissibilité arrimés au salaire minimum

Actualité ,Aide juridique |

31 mai 2020

La Presse canadienneL’ACTUALITÉ

Alors que les seuils d’admissibilité à l’aide juridique ont été rehaussés dimanche, plusieurs organismes demandent au gouvernement d’en faire plus pour améliorer l’accès à ce programme, qui s’avérera selon eux d’autant plus fondamental face aux répercussions économiques de la pandémie.

Comme tous les 31 mai, les barèmes d’admissibilité à l’aide juridique, qui varient selon la situation familiale et financière du justiciable, ont été arrimés au nouveau salaire minimun.

Ainsi, pour avoir accès gratuitement aux services d’un avocat, le revenu maximal d’une personne seule est passé de 22,750 à 23,842$ par année. Et sous le volet contributif du régime, une personne seule gagnant moins de 33,304$ peut demander à être représentée moyennant des frais de 100 à 800$.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2020