La Fédération des associations
de familles monoparentales
et recomposées du Québec
(FAFMRQ) lutte pour l’amélioration
des conditions de vie des familles
monoparentales et recomposées.

En savoir plus ›

Actualités

27 SEPTEMBRE 2019: MANIFESTATION ÉTUDIANTE ET CITOYENNE POUR LE CLIMAT

Le 27 septembre, un grand rendez-vous international!

Le 15 mars 2019 dernier, il y avait plus de 150 000 étudiantes et étudiants officiellement en grève à travers le Québec. Le prochain rendez-vous de cette grande mobilisation est le 27 septembre dans le cadre du mouvement Earth Strike (La planète en grève) qui s’organise déjà dans une vingtaine de pays.

Le 27 septembre, la planète sera en grève, pas seulement les étudiantes et étudiants, mais aussi les travailleuses, travailleurs, citoyennes et citoyens.

Faisons de cette date un moment historique!

Pour voir toutes les actions au Québec et l’événement FACEBOOK…

LA DÉCLARATION COMMUNE POUR LE SALAIRE MINIMUM À 15 $ L’HEURE EST LANCÉE!

LA FAFMRQ EST CO-SIGNATAIRE DE CETTE DÉCLARATION.

Depuis 2012, la hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure est devenue un enjeu majeur à travers l’Amérique du Nord. Au Canada, l’Alberta, l’Ontario et la Colombie-Britannique ont déjà annoncé une hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure. Au Québec, malgré un fort mouvement porté par les organisations syndicales, communautaires, étudiantes et politiques, le salaire minimum n’est que de 12 $ l’heure depuis le 1er mai 2018. Pourtant, des recherches comme celles de l’IRIS confirment qu’un salaire de 15 $/h est le minimum pour sortir de la pauvreté et permettre à une personne de vivre une vie décente au Québec. Les conditions de travail des travailleurs et des travailleuses les plus précaires doivent être améliorées dans leur ensemble. L’augmentation du salaire minimum à 15$ l’heure est un premier pas essentiel pour avancer sur cette voie.

Pour lire la suite…

CAMPAGNE DE LETTRES D’APPUI: QUE LE BUDGET DU QUÉBEC METTE FIN AU DÉTOURNEMENT DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS!

La Coalition contre le détournement des pensions alimentaires pour enfants et le Collectif pour un Québec sans pauvreté ont récemment fait parvenir un mémoire au ministre des Finances dans le cadre des consultations prébudgétaires, recommandant que le gouvernement du Québec consacre, dès le prochain budget, les sommes nécessaires à l’exemption complète des pensions alimentaires pour enfants du calcul des revenus dans les programmes sociaux. Ces montant ne sont plus considérés comme un revenu imposable depuis 1997. Pourtant, les pensions alimentaires pour enfants continuent d’être prises en compte dans quatre programmes gouvernementaux: à l’aide sociale, à l’aide financière aux études, dans les programmes d’aide au logement et à l’aide juridique.

Au cours de la récente campagne électorale, la Coalition Avenir Québec s’est formellement engagée à corriger cette situation. Par ailleurs, il existe un consensus au sein de tous les partis politiques puisqu’une motion visant à exclure les pensions alimentaires pour enfants des revenus dans les programmes a récemment été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale. Le gouvernement actuel bénéficie d’importants surplus, il doit passer de la parole au actes dès son premier budget!

Nous vous invitons à signer et à transmettre une lettre d’appui aux différent(e)s ministres concerné(e)s et à votre député(e) de circonscription. Vous trouverez en pièce jointe une lettre modèle modifiable et les adresses des ministres responsables.Si vous ne connaissez pas les coordonnées de votre député(e), vous pouvez les trouver à l’aide de votre code postal au lien suivant: http://www.assnat.qc.ca/fr/index.html

CETTE CAMPAGNE S’ADRESSE TANT AUX GROUPES QU’AUX INDIVIDUS.

Merci de nous signaler votre participation à fafmrq.info@videotron.ca

Afin de contribuer à accentuer la visibilité de notre campagne sur les réseaux sociaux nous recommandons l’utilisation des # suivants : #StopDétournementPAE #Polqc @JeanBoulet10 @coalitionavenir

Votre participation est importante, merci de votre engagement!

Pour télécharger la lettre…

PÉTITION: EXCLUSION DU REVENU DES PENSIONS ALIMENTAIRES DANS LE CALCUL DE PRESTATIONS DIVERSES

Texte de la pétition

CONSIDÉRANT QUE les pensions alimentaires sont considérées comme un revenu dans le calcul des prestations d’aide sociale, pour l’admissibilité aux allocations au logement, à l’aide juridique et à l’aide financière aux études;

CONSIDÉRANT QUE cette situation porte atteinte à des enfants vulnérables qui ne peuvent bénéficier de programmes gouvernementaux alors qu’ils en auraient besoin;

CONSIDÉRANT QUE les pensions alimentaires ne sont plus imposables depuis 1997 sur les deux paliers de gouvernement;

CONSIDÉRANT QUE l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, le 30 novembre 2018, une motion en ce sens;

Nous, soussignés, demandons au gouvernement du Québec de cesser de traiter comme un revenu les pensions alimentaires  dans le calcul des prestations d’aide sociale, ainsi que l’admissibilité à l’aide juridique, à l’aide financière aux études et aux allocations au logement.

Pour signer la pétition…

DE TRAVAILLEUSES À CHÔMEUSES, MÊME INJUSTICE, MÊME COMBAT!

Cette campagne porte le nom «De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat!», car l’assurance-chômage repro- duit et amplifie les inégalités économiques vécues par les femmes dans le monde du travail. Il est donc important de s’unir pour abolir ces discriminations.
Plus sujettes que les hommes à occuper un emploi précaire, à temps partiel ou mal rémunéré, les femmes voient le risque de sombrer dans la pauvreté s’aggraver en cas de perte d’emploi.
En plus du sexisme, certaines femmes subissent aussi du racisme, de la transphobie, de l’âgisme, de l’hétérosexisme et des discrimi- nations fondées sur leur handicap. Ces sources de discriminations interagissent et se nourrissent entre elles. Voici quelques exemples en lien avec l’assurance-chômage.

Pour visiter le site de la CAMPAGNE…

20 FÉVRIER 2019 – JOURNÉE MONDIALE DE LA JUSTICE SOCIALE

Le 20 février, Journée mondiale de la justice sociale, la Coalition Main rouge, en collaboration avec Engagez-vous pour le communautaire, lance un appel à des actions régionales unitaires pour un réinvestissement dans:

🎯Les services publics
🎯Les programmes sociaux
🎯L’action communautaires autonome

Pour voir l’événement Facebook…

13 septembre 2018 – Débat des chefs ENGAGEZ-VOUS pour le communautaire

Actions, Actualité |

10 août 2018

13 SEPTEMBRE, À 17h – 1400 René-Lévesque Est (Montréal)

Dans le cadre de la campagne Engagez-vous pour le communautaire: grand rassemblement, le soir du débat des chefs, dans le but d’obtenir des engagements clairs pour les organismes communautaires. Nous désirons que les candidates et candidats garantissent les gains à venir pour le milieu communautaire de la province de Québec.

Nous sommes 4000 organismes d’action communautaire autonome (ACA) qui travaillons partout au Québec auprès de femmes, de familles, de jeunes et d’adultes, afin de les aider, les informer et les accompagner dans des domaines variés : santé, éducation, alphabétisation, immigration, défense des droits (logement, aide sociale, santé mentale, personnes handicapées, etc.), environnement et beaucoup plus encore!

Pour voir l’événement Facebook

12 juin 2018 – Pétition pour l’adoption d’une politique alimentaire québécoise et d’une loi-cadre sur le droit à l’alimentation

PÉTITION POUR L’ADOPTION D’UNE POLITIQUE ALIMENTAIRE QUÉBÉCOISE ET D’UNE LOI-CADRE SUR LE DROIT À L’ALIMENTATION

La FAFMRQ a appuyé formellement la déclaration POUR LE DROIT À UNE SAINE ALIMENTATION initiée par le Regroupement des cuisines collectives du Québec et vous invite chaleureusement à signer cette pétition.

Pour en savoir plus…

2 au 29 SEPTEMBRE 2018 – MARCHE DU FRAPRU: DE VILLES EN VILLAGES POUR LE DROIT AU LOGEMENT

Du 2 au 29 septembre 2018, le FRAPRU entreprend une marche d’Ottawa à Québec pour défendre le droit au logement. Plus de 500 km seront parcourus. La FAFMRQ a déjà appuyé formellement cette action et y participera, notamment lors du passage de la MARCHE à Longueuil.

Actuellement, 305 590 ménages du Québec ont des besoins impérieux de logement. C’est-à-dire qu’ils vivent dans un logement trop cher pour leurs moyens, trop petit pour leur famille, et-ou en mauvais état. Ils sont contraints de vivre dans un endroit où ils ne se sentent pas en sécurité ou qui est mal adapté à leurs capacités physiques.

Pour répondre aux besoins les plus urgents et cela de manière durable, ça prend du logement social et vite! Le FRAPRU estime qu’il faut 50 000 nouveaux logements sociaux en 5 ans.

Pour voir la page Facebook de l’événement…

PÉTITION: L’ÉDUCATION À LA SEXUALTIÉ, ÇA VA PAS S’FAIRE PAR MAGIE!

Actions, Actualité |

01 mai 2018

Dès l’annonce des projets pilotes en 2015, le milieu communautaire, notamment féministe, a accueilli la nouvelle avec enthousiasme. Pourtant, et ce, malgré de nombreuses sollicitations, jamais le MEES n’a accordé de rencontres aux organismes qui avaient pris le relais depuis la disparition de la formation personnelle et sociale au début des années 2000.

Nous sommes convaincues que les «apprentissages en éducation à la sexualité» sont une magnifique opportunité d’outiller les jeunes dans leur développement aussi bien pour prévenir des situations d’agressions et des comportements à risque que pour les accompagner dans le renforcement de leur estime de soi et de leur émancipation. C’est l’occasion de déployer une éducation à la sexualité positive, inclusive et émancipatrice qui tienne compte de la diversité des réalités et identités ainsi que des inégalités qui persistent entre les sexes. Cependant, les conditions de mise en œuvre sont alarmantes : ni budget alloué, ni formation des pédagogues, ni collaboration avec les différent.e.s acteurs.rices.

C’est pourquoi nous vous invitons à signer cette pétition pour dénoncer la situation:
– des moyens dédiés pour l’éducation à la sexualité (y compris de la formation pour les pédagogues/intervenant.e.s et pas seulement pour les responsables dans les commissions scolaires)
– de la collaboration avec tous.tes les acteurs.ices (jeunes, milieu communautaires, sexologues, enseignant.e.s …)

Pour signer la pétition…

© FAFMRQ 2019