Dossier : Action communautaire autonome

YadelACAici
RÉSUMÉ DU DOSSIER
La FAFMRQ et ses membres se définissent comme des organismes d’action communautaire autonome. La Fédération est également membre du Réseau québécois d’action communautaire autonome (RQ-ACA) et figurait parmi les membres fondateurs à l’origine de ce regroupement. En sa qualité d’organisme de défense collective des droits, la FAFMRQ reçoit son financement du Fonds d’aide à l’action communautaire autonome, rattaché au ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Pour leur part, la grande majorité des organismes membres de la Fédération reçoivent leur financement du ministère de la Famille. La Fédération lutte, depuis plusieurs années, pour la reconnaissance et un meilleur financement de ses organismes membres. En effet, le organismes communautaires Famille sont parmi les moins bien financés au Québec, avec une moyenne de 65,000$ par année (comparativement à 120,000$ pour des organismes comparables financés par le ministère de la Santé et des Services sociaux).

Les caractéristiques de l’action communautaire autonome ont été définies pour la première fois lors de la première rencontre nationale du mouvement d’action communautaire autonome le 15 novembre 1996, dans le cadre de l’adoption des principes d’une politique gouvernementale de reconnaissance et de financement de l’action communautaire autonome.

Recommandation d’ensemble. Pour la reconnaissance et le financement de l’action communautaire autonome.

Le RQ-ACA (alors sous le nom de Comité aviseur de l’ACA) a travaillé activement à l’élaboration d’une telle politique, et ce, en collaboration avec le Secrétariat à l’action communautaire autonome (maintenant le SACAIS).

L’adoption en 2001 de la Politique gouvernementale – L’action communautaire: une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec a donné lieu à une définition précise de l’action communautaire autonome à partir de huit critères.

Les quatre (4) premiers critères s’adressent à l’ensemble des organismes d’action communautaire :
– être un organisme à but non lucratif;
– être enraciné dans la communauté;
– entretenir une vie associative et démocratique;
– être libre de déterminer sa mission, ses approches, ses pratiques et ses orientations.

S’ajoutent quatre (4) critères supplémentaires pour les organismes d’action communautaire autonome (ACA) :
– avoir été constitué à l’initiative des gens de la communauté;
– poursuivre une mission sociale qui lui soit propre et qui favorise la transformation sociale;
– faire preuve de pratiques citoyennes et d’approches larges, axées sur la globalité de la problématique abordée;
– être dirigé par un conseil d’administration indépendant du réseau public.

Publications

Autres documents

Bulletins de liaison

Communiqués

Mémoires et avis

© FAFMRQ 2017