La Fédération des associations
de familles monoparentales
et recomposées du Québec
(FAFMRQ) lutte pour l’amélioration
des conditions de vie des familles
monoparentales et recomposées.

En savoir plus ›

Actualités

DES SERVICES DE GARDE «À DEUX VITESSES» DANS LES ÉCOLES

Actualité, Lutte à la pauvreté |

27 décembre 2018

MARCO FORTIERLE DEVOIR

Photo: Jacques Nadeau / Le Devoir

Une journée pédagogique au parc aquatique, au zoo, au cinéma, à la cabane à sucre ou dans un centre d’escalade: les activités offertes aux élèves par les services de garde scolaires coûtent cher aux parents.

Lors de chaque journée pédagogique, les services de garde en milieu scolaire se divisent en deux catégories d’élèves: ceux qui participent à ces activités fort populaires et ceux qui doivent rester à l’école (ou à la maison) parce que leurs parents n’ont pas les moyens de payer ces sorties. Le phénomène prend une telle ampleur que des «services de garde à deux vitesses» risquent de se mettre en place dans les écoles publiques, prévient un document de la plus grande commission scolaire du Québec.

Pour lire l’article…

De l’aide demandée pour les femmes itinérantes et leurs enfants à Sherbrooke

Actualité, Lutte à la pauvreté |

23 décembre 2018

ICI RADIO-CANADA ESTRIE

Photo: Page Facebook de La Collective féministe

La Collective Sherbrooke féministe lance une campagne de financement pour soutenir les femmes et les enfants confrontés à l’itinérance et à la violence à Sherbrooke.

Ce mouvement citoyen a choisi de donner un coup de pouce à La Chaudronnée de l’Estrie qui fournit toit, nourriture et l’aide d’une intervenante pour ces femmes et enfants qui n’ont nulle part où aller.

Le projet «Ensemble et à l’abri» est offert toutes les fins de semaine de l’hiver pour une 2e année.

Pour lire la suite…

CHOISIS TON PAUVRE

Actualité, Lutte à la pauvreté |

22 décembre 2018

MARC ALLARDLE NOUVELLISTE

CHRONIQUE / La madame cherchait une famille pauvre à qui offrir un panier de Noël. Mais avant, elle voulait faire sa connaissance.

Une école primaire d’un quartier défavorisé de Québec l’a mis en contact avec Mélanie Veilleux*, une mère monoparentale. Le rendez-vous a été fixé durant une journée de semaine, chez Mélanie.

C’était une sorte d’entretien de qualification, mais l’interviewée ne le savait pas. La dame était la déléguée d’un département d’une entreprise. Mélanie a dit à sa fille cadette que cette femme «venait voir ce qu’on avait besoin pour qu’on passe un beau Noël».

La déléguée est arrivée avec des chocolats. Puis, elle a posé des questions. Qu’est-ce qui vous aiderait? De la nourriture? Des vêtements?

Pour lire l’article…

UNE IMPORTANTE RÉVISION DES NORMES DU TRAVAIL

Actualité |

19 décembre 2018

COMMISSION DES NORMES, DE L’ÉQUITÉ, DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

La Loi sur les normes du travail a récemment fait l’objet d’une importante révision. Des modifications y ont été apportées pour atteindre les objectifs suivants :

  • Favoriser la conciliation famille-travail-études, notamment en bonifiant certains congés
  • Rehausser les protections accordées aux travailleurs qui n’ont que le régime des normes du travail pour encadrer leurs conditions de travail
  • Adapter la loi aux nouvelles réalités du marché du travail.

Le 12 juin 2018, l’Assemblée nationale a ainsi adopté la Loi modifiant la Loi sur les normes du travail et d’autres dispositions législatives afin principalement de faciliter la conciliation famille-travail.

Pour voir les principaux changements…

Quand l’amour ne suffit plus

JOSÉE LEGAULTLE JOURNAL DE MONTRÉAL


PHOTO AGENCE QMI, SIMON CLARK

La date est à marquer d’une pierre blanche. Le 11 décembre, Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, convoquait 200 participants à une journée de consultation. Son but : multiplier les pistes de solution en vue de l’élaboration en 2019 de la première politique nationale pour les proches aidants.

Après les années d’inaction navrante sous le duo Couillard-Barrette, cette politique s’annonce déterminante pour les 1,6 million de proches aidants au Québec, dont une forte majorité de femmes. Notre société étant vieillissante, d’ici quelques années, la moitié des Québécois seront des aidants et l’autre, des aidés.

Pour lire la suite…

Les assistés sociaux devraient-ils avoir droit à une augmentation de leurs prestations?

Le 17 décembre 2018, les porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, Virginie Larivière, et de la FAFMRQ, Lorraine Desjardins, ont donné une entrevue à l’émission d’Isabelle Maréchal du 98,5 FM Montréal. Il y était notamment question du détournement des pensions alimentaires pour enfants.

Pour écouter l’entrevue…

Les pensions alimentaires seront indexées de 2,3 % à compter du 1er janvier

Agence QMIJOURNAL DE QUÉBEC

QUÉBEC – Le taux d’indexation des pensions alimentaires au Québec pour 2019 a été fixé à 2,3 %, a annoncé le ministère de la Justice lundi.

Ces sommes versées périodiquement par des personnes pour répondre aux besoins essentiels de leur(s) enfant(s) ou de leur créancier ou créancière alimentaire sont indexées chaque année le 1er janvier «suivant l’indice annuel des rentes établi en vertu de la Loi sur le régime de rentes du Québec», a mentionné le ministère.

Pour lire l’article…

PÉTITION: EXCLUSION DU REVENU DES PENSIONS ALIMENTAIRES DANS LE CALCUL DE PRESTATIONS DIVERSES

Texte de la pétition

CONSIDÉRANT QUE les pensions alimentaires sont considérées comme un revenu dans le calcul des prestations d’aide sociale, pour l’admissibilité aux allocations au logement, à l’aide juridique et à l’aide financière aux études;

CONSIDÉRANT QUE cette situation porte atteinte à des enfants vulnérables qui ne peuvent bénéficier de programmes gouvernementaux alors qu’ils en auraient besoin;

CONSIDÉRANT QUE les pensions alimentaires ne sont plus imposables depuis 1997 sur les deux paliers de gouvernement;

CONSIDÉRANT QUE l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, le 30 novembre 2018, une motion en ce sens;

Nous, soussignés, demandons au gouvernement du Québec de cesser de traiter comme un revenu les pensions alimentaires  dans le calcul des prestations d’aide sociale, ainsi que l’admissibilité à l’aide juridique, à l’aide financière aux études et aux allocations au logement.

Pour signer la pétition…

Les visites supervisées assurent-elles la sécurité des victimes de violence conjugale?

Actualité, Violence |

14 décembre 2018

SIMON LAPIERRE (UNIVERSITÉ D’OTTAWA) – HUFFINGTON POST

TOMAZL VIA GETTY IMAGES

Il est inquiétant de constater que des intervenants responsables des visites supervisées «mettent de côté» les comportements violents dont ils sont témoins, au nom de la «neutralité» entre les parents.

Les changements dans les rôles parentaux et les discours sur la coparentalité, de même que sur l’importance des deux parents dans le développement des enfants font que, dans un contexte post-séparation, la majorité des enfants continuent d’avoir des contacts fréquents avec leurs deux parents.

Cela est aussi vrai pour les enfants qui vivent dans un contexte de violence conjugale. Dans ce contexte, le recours aux programmes de visites supervisées est parfois jugé nécessaire par les intervenants sociaux ou par les tribunaux, pour assurer la sécurité et le bien-être des enfants lors des contacts avec leur père.

Pour lire la suite…

COMMENT AMÉLIORER L’ACCÈS À LA JUSTICE

Actualité, Aide juridique |

14 décembre 2018

DANIELLE GRENIER – LE DEVOIR

Photo: Michaël Monnier Le Devoir

La ministre de la Justice du Québec, Sonia LeBel, promet d’engager des travaux afin de refaçonner le droit de la famille québécois. On ne peut que s’en réjouir. La réforme du droit de la famille sera cependant incomplète si elle ne s’inscrit pas dans une réforme globale du système de justice actuel.
Au cours de mes 26 années comme juge de la Cour supérieure du Québec, j’ai été à même de constater que la justice traditionnelle est inaccessible à un très grand nombre de citoyens. Fort heureusement, certains d’entre eux, plutôt que de renoncer à faire valoir leurs droits, choisissent de se représenter seuls. Le phénomène est surtout manifeste en droit de la famille. Les règles et procédures juridiques étant complexes, voire compliquées, j’ai pu apprécier le courage de ces justiciables qui composaient tant bien que mal avec les méandres du système de justice actuel.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2019