La Fédération des associations
de familles monoparentales
et recomposées du Québec
(FAFMRQ) lutte pour l’amélioration
des conditions de vie des familles
monoparentales et recomposées.

En savoir plus ›

Actualités

Annonce du ministre de la Famille pour le financement des OCF: Une excellente nouvelle pour les associations de familles monoparentales et recomposées! – 9 novembre 2020

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 9 novembre 2020 – La Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ) se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par le ministre de la Famille, d’augmenter de 85M $, sur 5 ans, le financement à la mission des organismes communautaires Famille (OCF) du Québec. Le fait qu’il s’agisse d’un financement stable, et pour les cinq prochaines années, aura des effets structurants pour des centaines d’organismes qui accueillent les familles au quotidien. « La FAFMRQ revendique depuis des années un financement adéquat pour les organismes communautaires Famille, qui doivent composer avec une moyenne de financement annuel d’aussi peu que 70 000 $! » rappelle Sylvie Lévesque, directrice générale de la FAFMRQ. « L’investissement annoncé aujourd’hui permettra à tous les OCF d’atteindre un financement de 130 000 $ annuellement, ce qui constitue une avancée substantielle! », précise Madame Lévesque.

Pour télécharger le communiqué…

ADOPTION UNANIME DU PROET DE LOI 51: UNE AVANCÉE POUR LES FAMILLES QUÉBÉCOISES! – 28 octobre 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Montréal, le 28 octobre 2020 – La Coalition pour la conciliation famille-travail-études se réjouit de l’adoption unanime par les membres de l’Assemblée nationale du projet de loi 51 visant à améliorer la flexibilité du régime québécois d’assurance parentale. Ce projet de loi permettra une meilleure conciliation famille-travail-études des familles québécoises et la Coalition est fière d’avoir contribué significativement aux travaux.

«Soulignons particulièrement les avancées significatives pour les parents adoptants, les mesures bonifiées en cas de naissances multiples ainsi que l’ajout d’une période de deuil en cas de décès d’un enfant», note Sylvie Lévesque, porte-parole de la Coalition. «Nous saluons également la prolongation des périodes de prestations de maternité et parentales.»

Pour télécharger le communiqué…

 

 

LE PROJET DE LOI VISANT L’AMÉLIORATION DU RQAP: SON ADOPTION EST URGENTE! – 22 septembre 2020

Montréal, le 22 septembre 2020 – « Le projet de loi n° 51 apportera plusieurs modifications importantes au RQAP permettant aux familles de mieux vivre l’accueil d’un nouvel enfant », affirme Ruth Rose, rédactrice d’un mémoire signé par 26 groupes de femmes et d’organisations syndicales qui sera présenté à la Commission de l’économie et du travail, aujourd’hui. « Ce projet de loi permettra aux parents adoptants de recevoir le même nombre de semaines de prestations que les parents biologiques. Il est donc urgent d’adopter ce projet de loi cet automne », poursuit-elle.

Pour télécharger le communiqué…

Les associations de familles monoparentales et recomposées saluent le financement octroyé par le ministre de la Famille! – 24 avril 2020

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 24 avril 2020 – La Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ) salue l’aide financière de 5 millions de dollars annoncée aujourd’hui par le ministre de la Famille, Monsieur Mathieu Lacombe. « Ce financement supplémentaire représente un soutien précieux pour les organismes qui accompagnent les familles monoparentales et recomposées depuis le début de la crise sanitaire », se réjouit Sylvie Lévesque, directrice générale de la FAFMRQ. « Nos associations font beaucoup d’efforts pour s’adapter et répondre aux nombreuses demandes de la part de parents épuisés qui vivent toutes sortes de problèmes engendrés par le confinement. C’est donc très apprécié que leur travail soit reconnu en ce temps de crise », poursuit Madame Lévesque.

Pour télécharger le communiqué…

BUDGET DU QUÉBEC: Loin du compte pour les organismes qui accueillent des familles monoparentales et recomposées! – 10 mars 2020

Actualité |

10 mars 2020

COMMUNIQUÉ

Québec, le 10 mars 2020 – La Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ) accueille avec déception le montant de 9 M $ pour le financement accordé aux 280 organismes communautaires Famille et 1 M $ pour les 240 haltes-garderies communautaires dans le budget du Québec. « Nous sommes malheureusement encore très loin du compte, considérant que nous estimons qu’un organisme offrant une gamme complète de services aux familles a besoin de 285 000 $ pour fonctionner, alors que leur moyenne de financement est présentement de 70 000 $», souligne Sylvie Lévesque, directrice générale de la Fédération. Le gouvernement a manqué une belle occasion de rectifier le tir, en donnant suite à la recommandation de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse qui proposait d’accorder une aide financière d’au moins 200 000 $ afin de couvrir tous les frais de fonctionnement des organismes communautaires Famille. Plusieurs témoignages entendus à cette Commission avaient souligné que les ressources communautaires peuvent faire une réelle différence auprès des familles et que les services de protection de la jeunesse tirent de nombreux bénéfices à collaborer avec ces organismes. Pour bien accompagner les familles sur le terrain, il est essentiel que les organismes puissent compter sur un financement adéquat.

Pour télécharger le communiqué…

 

AIDE JURIDIQUE: UN RÉINVESTISSEMENT, MAIS AUSSI UNE BONIFICATION DE SERVICES – 21 février 2020

Aide juridique |

21 février 2020

Montréal, le 21 février 2020 – La Coalition pour l’accès à l’aide juridique demande au gouvernement un réinvestissement massif et immédiat à l’aide juridique en plus d’un élargissement de l’offre de services pour assurer un réel accès à la justice.

Comme des représentants d’avocats et l’opposition l’ont fait entendre dans les derniers jours, l’enjeu de la tarification des services d’aide juridique offerts par la pratique privée entrave l’accès des plus vulnérables à un avocat de leur choix.

«Ces gens ont besoin d’avocats qui vont accepter de les représenter. Il y a des endroits au Québec où il n’y a pas d’avocats qui prennent des causes en matière de logement ou d’immigration sur des mandats privés d’aide juridique», se désole Me Claude-Catherine Lemoine, coordonnatrice des Services juridiques communautaires de Pointe-Saint-Charles et Petite-Bourgogne.

Pour télécharger le communiqué…

PROJET DE LOI SUR L’ASSURANCE PARENTALE: DES AVANCÉES! – 28 novembre 2019

Montréal, le 28 novembre 2019. La Coalition pour la conciliation famille-travail-études accueille favorablement le dépôt du projet de Loi 51 — Loi visant principalement à améliorer la flexibilité du régime d’assurance parentale afin de favoriser la conciliation famille-travail.

Selon Gabrielle Pitre, porte-parole de la Coalition : « le ministre du Travail, M. Jean Boulet, a ouvert un dialogue significatif visant à modifier plusieurs mesures du Régime au bénéfice des familles québécoises. Soulignons notamment la bonification des semaines de prestations pour les parents adoptants et dans le cas de grossesses ou d’adoptions multiples. L’allongement des périodes où il sera possible de bénéficier des prestations de maternité et parentales ajoute à la flexibilité du régime. »

Pour télécharger le communiqué…

PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS : L’aide sociale fait connaître son échéancier, mais les autres programmes se font attendre! – 23 mai 2019

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 23 mai 2019 – La Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale concernant la bonification de l’exemption de la pension alimentaire pour enfant. En effet, à compter du 1er octobre 2019, le montant de pension alimentaire pouvant être exempté du calcul des revenus à l’aide sociale passera de 100$ à 350$ par mois par enfant. « Bien qu’il ne s’agisse pas encore de l’exemption complète, on parle quand même d’une avancée importante puisque cette mesure touchera la grande majorité des familles assistées sociales qui reçoivent une pension alimentaire pour enfant », souligne Sylvie Lévesque, directrice générale de la FAFMRQ.

Pour lire le communiqué…

BUDGET DU QUÉBEC ET PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS: Un moment historique pour des milliers de familles monoparentales! 21 mars 2019

COMMUNIQUÉ

Québec, le 21 mars 2019 – La Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ) est heureuse de l’annonce de la bonification de l’exemption des pensions alimentaires pour enfants qui passe de 100 $ à 350 $ par enfant à l’aide sociale, à l’aide financière aux études, à l’aide au logement et à l’aide juridique. « Après plus de 15 ans de luttes acharnées pour faire cesser le détournement des pensions alimentaires pour enfants, qui privait des dizaines de milliers d’entre eux de la pension versée en leur nom, nous pouvons dire : enfin ! », se réjouit Sylvie Lévesque, directrice générale de la Fédération. Toutefois, nous poursuivrons nos représentations pour obtenir l’exemption complète de ces montants et pour que le dépôt du règlement et l’entrée en vigueur de cette mesure se fassent rapidement.

Pour télécharger le communiqué…

Consultation publique sur la réforme du droit de la famille: une réforme attendue! – 15 mars 2019

Montréal, le 15 mars 2019 – En réaction à l’annonce réalisée plus tôt aujourd’hui par la ministre de la Justice du Québec, Me Sonia Lebel, la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec tient à saluer l’initiative du gouvernement et son engagement à sonder l’opinion publique en vue de moderniser le droit de la famille. En effet, la FAFMRQ, comme plusieurs organismes, réclament depuis plusieurs années qu’un débat public ait lieu en vue d’un dépôt d’un projet de loi. « Bien que nous partagions plusieurs des orientations et recommandations proposées par le Comité consultatif sur le droit de la famille, nous aurions souhaité que la consultation aille plus loin », souligne Mme Lévesque, directrice générale de la FAFMRQ.

De l’avis de la Fédération, le rapport du comité consultatif ne va pas assez loin et risque de fragiliser encore plus la situation et le niveau de vie des femmes et des enfants. « En effet, la création d’une prestation compensatoire parentale pour compenser les pertes économiques subies par l’un des parents à la suite à la naissance d’un enfant, viendra compliquer les choses pour les mères qui devront faire la démonstration qu’elles ont bel et bien été désavantagées pour y avoir droit », ajoute Mme Lévesque directrice générale.

Pour télécharger le communiqué…

© FAFMRQ 2021