Publications › Mémoires et avis

Pas d’égalité des chances sans lutte aux inégalités sociales – novembre 2016

Mémoire présenté dans le cadre de la Commission sur l’éducation à la petite enfance

Novembre 2016

Dans son document de consultation, les responsables de la Commission sur l’éducation à la petite enfance posent la question suivante : « Qu’en est-il de nos efforts pour que tous les enfants québécois aient des chances égales de se développer à leur plein potentiel ? » La FAFMRQ est d’avis qu’il s’agit-là d’une excellente question à laquelle nous tenterons de répondre dans les pages qui suivent. D’entrée de jeu, nous aimerions attirer l’attention des responsables de la Commission sur le fait que, présentement, le Québec est loin de favoriser l’égalité des chances et d’assurer à tous les enfants le développement de leur plein potentiel. En effet, les coupures déjà en cours dans les services publics et les programmes sociaux, de même que les hausses de tarifs dont la population fait les frais contribuent à accroître les inégalités sociales. Il est inacceptable que les protections publiques destinées aux populations les plus vulnérables et les mesures de soutien aux familles soient mises à mal sous prétexte que le Québec n’a soit disant plus les moyens de les financer ! Ceci est d’autant plus scandaleux quand on sait que l’État pourrait très bien récupérer des milliards de dollars, notamment en améliorant la progressivité de l’impôt, en rétablissant l’équilibre entre la fiscalité des particuliers et celle des entreprises ou en luttant contre la fraude et la mauvaise gestion des fonds publics.

Pour télécharger le mémoire…

© FAFMRQ 2017