AIDE SOCIALE: DES RECULS INACCEPTABLES

Articles

AIDE SOCIALE: DES RECULS INACCEPTABLES

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

28 janvier 2016

Lourdes Rodriguez del Barrio et Vivian Labrie – Au nom de l’équipe de recherche interuniversitaire ERASME (LE DEVOIR)

Extraits d’une lettre envoyée aux membres de l’Assemblée nationale du Québec

Au moment où une commission de l’Assemblée nationale entreprend des consultations sur le projet de loi 70 « visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi », nous faisons appel à vous pour contrer ce projet de loi, qui comporte des reculs inacceptables en matière d’aide sociale, et pour remettre le Québec sur les rails dans la lutte contre la pauvreté.

À l’automne 1997, un « Parlement de la rue » s’est réuni devant l’Assemblée nationale pour dénoncer le projet de loi 186 sur le soutien du revenu et favorisant l’emploi et la solidarité sociale. Ce projet de loi assujettissait les personnes demandant l’aide sociale à de nouvelles obligations, sous couvert d’un « parcours individualisé vers l’insertion, la formation et l’emploi ». Ces obligations étaient assorties de réductions importantes de prestations lorsqu’une personne ne se conformait pas au parcours, par exemple en refusant une mesure. Le projet de loi 186 a été adopté. La dégradation de l’aide sociale a heureusement suscité une mobilisation citoyenne sans précédent.

Pour lire l’article…

© FAFMRQ 2021