L’ASSURANCE PARENTALE A 10 ANS et les papas québécois y prennent goût

Articles

L’ASSURANCE PARENTALE A 10 ANS et les papas québécois y prennent goût

Mathieu DionRADIO-CANADA.CA

Une décennie après l’arrivée du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP), les pères sont presque trois fois plus nombreux à prendre congé de leur travail après la naissance de leur enfant.

Avant l’instauration du RQAP par le gouvernement libéral de Jean Charest, en 2006, 28 % des pères québécois avaient recours au régime fédéral d’assurance-emploi pour leurs prestations de paternité. Depuis, sous le nouveau régime, ce nombre a bondi à 83 %, selon le Conseil de gestion de l’assurance parentale. L’instance qui administre le RQAP a récemment réalisé avec des chercheurs universitaires un bilan des 10 ans du régime.

La création du RQAP avait fait l’objet d’intenses négociations entre Québec et Ottawa. Avec comme seuil minimal un revenu annuel de 2000 $, ce régime offre une meilleure accessibilité que dans les autres provinces et le taux des prestations est généralement plus avantageux. Désormais, le modèle québécois est souvent cité comme étant l’un des plus généreux de la planète.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021