QUE VALENT LES MOTIONS DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE? demande Marguerite Blais

Articles

QUE VALENT LES MOTIONS DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE? demande Marguerite Blais

JEAN-MARC SALVETLE SOLEIL

Que valent les résolutions adoptées par l’Assemblée nationale? demande l’ex-ministre libérale Marguerite Blais. Elle déplore que celle réclamant d’exclure les pensions alimentaires du calcul des prestations d’aide sociale d’un parent d’une famille monoparentale n’ait trouvé aucun écho dans le plan de lutte contre la pauvreté du gouvernement de Philippe Couillard.

«Quand des députés votent à l’unanimité à l’Assemblée nationale une motion qui n’implique pas le gouvernement fédéral, quand il s’agit d’un dossier entièrement dans la Cour du Québec, quand on peut agir et qu’on ne le fait pas, il faut se demander pourquoi. Pourquoi on vote des motions? Parce que ça fait partie d’un jeu parlementaire ou parce qu’on y croit?» interroge Marguerite Blais en entrevue avec Le Soleil, jeudi.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021