LE CHIFFRE MAGIQUE: 15 $

Articles

LE CHIFFRE MAGIQUE: 15 $

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

10 janvier 2018

JEAN-FRANÇOIS CLICHELE SOLEIL

L’affirmation: Pour les lobbies d’affaires comme la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, l’Ontario perdra «des dizaines de milliers d’emplois» en haussant le salaire minimum à 14$ de l’heure depuis le 1er janvier, puis à 15$ de l’heure l’an prochain. Mais à gauche de l’échiquier politique, le président de la Fédération des travailleurs du Québec, Daniel Boyer, disait il y a quelques jours à propos de ces 15 $/h que «les catastrophes annoncées n’ont jamais eu lieu». Pour la FTQ comme pour les autres organisations qui appuient une hausse marquée du plancher salarial, il s’agirait d’une mesure efficace de lutte à la pauvreté qui n’a pas d’effet négatif, ou si peu, sur l’économie.

Les faits
S’il est un sujet sur lequel les études sont abondantes, c’est certainement celui du salaire minimum — les articles savants, les rapports et les revues de littérature se comptent littéralement par centaines. Une grande partie de ces avis, cependant, viennent de groupes d’intérêt ou de think tanks idéologiquement très orientés, ce qui en diminue beaucoup l’intérêt.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021