POUR UN SALAIRE MINIMUM DÉCENT

Articles

POUR UN SALAIRE MINIMUM DÉCENT

Actualité ,Lutte à la pauvreté |

12 janvier 2018

ERIC DUNBERRYLE DEVOIR

Le débat sur le salaire minimum reprend au rythme des hausses annoncées par le gouvernement mais évolue peu: les uns revendiquent un salaire suffisant pour s’affranchir de la pauvreté; les autres agissent pour retarder ou atténuer des hausses inévitables en évoquant des pertes de compétitivité et d’emploi; des élus se positionnent pour le compromis du jour politiquement rentable. L’actualité plus récente se distingue en raison d’un mouvement pour porter le salaire minimum à 15$.

Un salaire minimum de 11,25$ ne peut qu’augmenter, comme il l’a fait annuellement depuis 1986, à deux périodes d’exception près. La véritable question est de savoir si les hausses à venir se contenteront d’arbitrer un différend récurrent entre des lobbys et forces du marché qui s’opposent ou viseront plus haut, pour atteindre l’objectif non partisan à l’origine même du salaire minimum, soit l’imposition d’un seuil de rémunération juste et équitable.

Pour lire la suite…

© FAFMRQ 2021